En savoir + sur les VDB / Parcours et interview de Willy Mansion
Après plus de 10 ans d'existence, quel bilan tirez vous des Victoires ?
Willy Mansion : Tout d'abord, les Victoires ont été une formidable aventure. Ensuite, que ce pari un peu fou qui était d'impliquer et de donner la parole aux femmes et aux hommes (ne les oublions pas !) est aujourd'hui un véritable succès. J'en veux pour preuve le rayonnement des Victoires sur les réseaux sociaux ou encore l'énergie que déploient certaines internautes pour défendre nos valeurs sur le web.
Vous avez initié depuis 2 ans un grand nombre de changements, notamment en termes de méthodologie avec l'arrivée d'un Grand Jury. Pouvez-vous nous en dire plus ?

W.M. : En effet, depuis l'édition 2013, ce ne sont plus 60 consommateurs qui testent chaque produit mais 70. Concrètement, aux 60 consommateurs œuvrant déjà sous le contrôle des laboratoires d'analyse sensorielle, sont venus s'ajouter pour chaque produit, 10 consommateurs internautes issus de la très dynamique communauté des Victoires de la Beauté et encadrés par nos techniciens.

Un « e-jury » sélectionné lors d'interview téléphoniques pointues ou lors de casting multi-villes. D'ailleurs, j'ajouterais que j'ai été très impressionné par l'engouement qu'à suscité la création de ce Grand Jury, avec à chaque fois des candidatures impliquées et ultra-motivées ! Toute l'équipe des Victoires se sent d'ailleurs portée par tant d'énergie.

Pourquoi ce changement ?
W.M. : Willy Mansion : Pour encore plus de justesse dans les résultats et de légitimité assurément. Imaginez que ces jurés supplémentaires ont ainsi permis d'enrichir le jury des Victoires de la Beauté de testeurs et testeuses indépendants ! Un jury qui aujourd'hui totalise près de 2 500 hommes et femmes.

Depuis leur création, les Victoires de la Beauté c'est LA récompense des utilisateurs, l'expression de la reconnaissance du grand public. Et c'est cet ADN qui se trouve renforcé dans cette formule « enrichie en consommateurs-testeurs ».

Toutefois, et je tiens à le préciser, ce n'est pas à mon sens, un changement profond de la méthodologie, mais plutôt une continuité logique de notre action qui a toujours été de donner la parole aux plus concernés. Grâce au Grand-Jury, nous donnons la possibilité à un nombre encore plus important de femmes et d'hommes de s'exprimer.

Vous avez également intensifié votre dialogue avec la communauté des bloggeuses beauté ?
W.M. : Tout à fait. Les vraies influenceuses aujourd'hui en la matière, ce sont elles. Les bloggeuses sont très suivies. Elles sont prescriptrices pour un grand nombre de jeunes femmes qui s'intéressent à la beauté. Elles ont en commun avec les Victoires de la Beauté, le partage des idées et une réelle proximité avec le plus grand public. C'est sans doute pourquoi notre relation avec elles est très simple et très naturelle.
Un dialogue qui va bien au-delà du web ?
W.M. : Tout à fait ! Notre stratégie n'est pas que virtuelle, car nous avons aussi la volonté d'aller à leur rencontre physiquement, en organisant périodiquement des rendez-vous qui associent non seulement les bloggeuses, mais également des membres de notre communauté et des marques lauréates. C'est toute la grande famille des passionnés de la « beauté » qui se retrouve à travers notre cérémonie de remise des prix ou nos afterworks !
Dialogue avec la génération numérique, Grand Jury... les consommatrices sont une source d'inspiration inépuisable pour vous ?
W.M. : Vous savez, notre démarche consiste à prendre appui sur l'intelligence des consommateurs et sur leurs capacités de jugement. Dans chaque évaluation, chaque consommatrice, chaque consommateur « y met du sien ». Et puis le consommateur sait mieux que personne ce qu'il « est » et ce qu'il « veut ». Il donc normal de le solliciter ! Ce qui est formidable, c'est que les consommateurs sont un réservoir d'expériences variées, motivées et multiculturelles. C'est vraiment le cœur battant de notre projet. Accompagner leurs nouvelles d'habitudes et jouer des nouvelles possibilités de dialogue et d'échanges est un défi passionnant à relever !
A l'origine ... Des convictions
Pariant sur la capacité de jugement des consommateurs, Willy Mansion s’est positionné très tôt sur un créneau novateur : l’évaluation des produits par des consommateurs. Son objectif ? Faire en sorte qu’un autre éclairage que celui des experts compte.
En 1997, il investit son premier champs d’action : l’agroalimentaire. En créant les Saveurs de l’Année, des produits goûtés et notés par des consommateurs, ce passionné du goût (il est fils de restaurateurs), a trouvé le moyen de systématiser le vécu, le ressenti de milliers de français, lors d’une dégustation géante, la plus grande de France. C’est le succès immédiat !
Pendant 5 ans, Willy Mansion observe et comprend que la qualité consommateurs est bien plus qu’un concept ; c’est une réalité. En témoigne l’explosion des blogs et autres réseaux sociaux. En 2003, il se lance dans un deuxième champs d’action : la beauté, avec les Victoires de la Beauté. Deuxième succès ! Cela fait plus de
10 ans que les Victoires de la Beauté sollicitent l’avis critique de consommateurs lors de tests en situation réelle, à leur domicile et ça marche ! Ce verdict sans concession est aujourd’hui un gage de crédibilité pour chacun des produits ou soins sélectionnés.
Homme de détails, Willy Mansion aime peaufiner année après année les méthodologies dans un souci constant d’amélioration, de précisions, afin d’attribuer des signes de qualité explicites qui soient également des signes de confiance !